Vous trouverez ci-dessous un communiqué de la BIU Santé , un partenaire incontournable de tous les historiens des sciences médicales par son formidable catalogue et son soutien constant en matière de numérisation de documents anciens.

C’est dans sa collection medic@ que se trouvent quelques 350 ouvrages vétérinaires librement accessibles. 

COMMUNIQUÉ

Cette semaine, 72 membres du personnel de la BIU Santé (qui réunit le pôle Médecine, ex-BIUM, et le pôle Pharmacie, ex-BIUP) sur 91 ont signé une lettre ouverte adressée à la Directrice de l’enseignement supérieur et de l’insertion professionnelle, Madame Simone BONNAFOUS, afin de l’alerter sur la situation critique de la bibliothèque.

Extraits : « En France, la Bibliothèque interuniversitaire de santé (CADIST, et pôle associé de la BnF) est la collection de référence dans le domaine de la santé. Elle fait partie des trois plus grandes bibliothèques patrimoniales du monde en médecine. Pourtant, aujourd’hui, la plus grande bibliothèque de santé de notre pays offre moins de ressources courantes que la plus petite des bibliothèques universitaires. Ce désastre est vécu comme une aberration par les lecteurs et ressenti très péniblement par le personnel. Il réduit à peu de choses l’offre documentaire courante, vitale dans nos domaines. Il affaiblit la documentation de la santé en France. »

Pour lire la lettre ouverte et comprendre pourquoi nous en sommes là, consultez le blog BIU Santé en danger : http://biusanteendanger.blogspot.fr

Pour soutenir la BIU Santé, écrivez au président de l’université Paris Descartes. C’est ici : http://biusanteendanger.blogspot.fr/p/soutenez-la-biu-sante.html

 

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire