Claude Bourgelat, la franc-maçonnerie mixte et l’Ordre de la Félicité

par Hugues PLAIDEUX*

*Docteur vétérinaire, email. hugues.plaideux@free.fr

Communication présentée le 16 novembre 2013

D’après les sources biographiques classiques, Claude Bourgelat (1712-1779), homme des Lumières, encyclopédiste et fondateur des Écoles vétérinaires de Lyon et d’Alfort, ne paraît pas avoir été franc-maçon. Un seul document à notre connaissance, à savoir un texte polémique pseudonyme publié en 1885, évoque l’appartenance maçonnique de Bourgelat, en 1746, lorsqu’il dirigeait l’académie royale d’équitation de Lyon. On se propose ici d’identifier son auteur, de replacer cette source dans son contexte et de justifier
l’interprétation qu’il convient de lui donner.

Bull-soc-fr-hist-med-sci-vet-2013-07

Ce contenu a été publié dans A-F, Bulletin 2013, Moderne, Personnalités, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire