Des brevets vétérinaires au XIXe siècle

par Virginie Arzul, Docteur vétérinaire, Adel. arzulmoriceau@wanadoo.fr

Communication présentée le 15 octobre 2005

Sommaire : Cette étude s’est fondée sur la recherche, à l’Institut National de la Propriété Industrielle (INPI) de Paris, des brevets d’inventions relatifs au milieu vétérinaire déposés au cours du XIXème siècle, et sur leur analyse. L’auteur analyse les renseignements qu’ils fournissent de manière globale, avant de les aborder de façon thématique : ferrure, traitements des affections gastro-oesophagiennes, reproduction, remèdes et leur prise, soins, instruments de chirurgie et accessoires. Malgré la faible quantité de brevets retrouvés (71), cette étude a apporté des informations sur les pratiques vétérinaires de cette époque. Elle montre notamment que les inventions vétérinaires ne semblaient pas avoir besoin de protection légale formelle

Bull.soc.fr.hist.méd.sci.vét., 2005, 4, 119-130

 

Ce contenu a été publié dans Bulletin 2005, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire