Extension et insufflation : les soins de l’épaule du cheval chez les hippiatres antiques

par Louise Sephocle*, Valérie Gitton-Ripoll**, François Vallat***
*Doctorante en Lettres Classiques, Université de Brest L’Hermitage, 29600 Plourin- les-Morlaix, Adel. lou.sephocle@orange.fr
**Maître de conférences en latin, UFR Lettres Université de Toulouse 2 Le Mirail, 5 allée  Antonio-Machado 31058 Toulouse cedex 9, Adel. vgitton@wanadoo.fr
***Docteur vétérinaire, Docteur en Histoire, Adel. francoisvallat@hotmail.com

Communication présentée le 17 novembre 2012

Les hippiatres de l’Antiquité tardive décrivent le traitement des affections de l’épaule du che-val. Les textes originaux et leur traduction sont reproduits en annexe. La pertinence des moyens de dia-gnostic est examinée. On tente une interprétation des préparations à usage externe, de la réduction chirurgi-cale par la rota ainsi que de l’insufflation sous-cutanée de l’épaule, procédé qui s’est perpétué jusqu’à nos jours comme traitement traditionnel.

Bull.soc.fr.hist.méd.sci.vét., 2012, 12 : 177-206

Ce contenu a été publié dans Antiquité, Bulletin 2012, Cheval, Chirurgie, Thérapeutique, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire