François-Hilaire Gilbert, l’artiste vétérinaire au travers de quinze manuscrits

par Laurent Garino, Docteur vétérinaire, Adel. l.garino@tiscali.fr

Communication présentée le 9 juin 2007

Cet article est fondé sur l’étude de quinze documents issus du fonds François-Hilaire Gilbert et regroupés par Pierre Bonnaud sous le vocable « pathologies et recherche ». Esprit moderne et réformateur, Gilbert s’efforçait de réaliser des diagnostics et des traitements raisonnés, combattant ainsi l’empirisme ambiant de l’époque. Il considérait que le domaine de l’élevage incombait totalement au vétérinaire et que son rôle était déterminant dans la lutte contre les maladies contagieuses, idées que ses contemporains surent imposer et qui amenèrent à la naissance du vétérinaire tel que nous le connaissons aujourd’hui.

Bull.Soc.Hist.Méd.Sci.Vét., 2007, 7 : 83-93

Ce contenu a été publié dans Bulletin 2007, G-L, Maladies contagieuses et vaccination, Moderne, Mouton et chèvre, Personnalités, Zootechnie, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire