La famille Bouley : un exemple d’évolution de la maréchalerie à la vétérinaire

Charles HONNORAT

Ancien Professeur associé de Médecine générale à Rennes
3, rue des Archers 35590 Saint-Gilles
charles.honnorat@gmail.com

Henri Bouley, « Le Grand Bouley », connut la célébrité au XIX e siècle pour avoir développé la médecine vétérinaire et l’avoir fait reconnaître comme une spécialité médicale à part entière. Son père « Bouley Jeune », son oncle « Bouley Aîné » sont moins connus et l’on ignorait jusqu’à présent l’origine exacte de ces vétérinaires précurseurs. L’étude généalogique de cette famille permet de présenter un exemple de lignée de maréchaux-ferrants qui, peu érudits mais compétents, ont su appréhender les modifications qui devaient être apportées à leur profession, saisir les opportunités de se faire connaître et reconnaître, comprendre l’importance des révolutions scientifiques qui survenaient et notamment la théorie microbienne de Louis Pasteur. Ils ont participé à la création des outils primordiaux de développement de « la Vétérinaire » : le Recueil de médecine vétérinaire et la Société centrale de médecine vétérinaire. Ils ont su traverser les remous politiques qui, pendant un siècle, ont suivi la création des écoles vétérinaires.

Lire l’article complet

Ref. : Bull.soc.fr.hist.méd.sci.vét., 2015, 15 : 187-207

Ce contenu a été publié dans A-F, Biographies, Epoques, Histoire de la profession, Le bulletin 2015, Moderne, Personnalités, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire