L’alimentation témoin de l’humanisation du chien ?

par François Vallat, Docteur vétérinaire, Docteur en Histoire, Adel. francoisvallat@hotmail.com
Ce texte reprend, hormis certaines modifications, celui publié dans les actes des Troisièmes Rencontres Internationales « Des Bêtes et des Hommes » Calhiste (EA 4343), Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis, 5-6 novembre
2009.
Une revue des documents disponibles sur l’alimentation des chiens de chasse depuis l’Antiquité à nos jours suggère un changement des pratiques vers 1830, où la viande se substitue progressivement au pain, traduisant un renversement de l’image de cet animal. Au chien inquiétant, dont le tempérament sanguinaire s’amendait par une nourriture végétale, l’époque romantique substitue un compagnon dont la nature carnivore n’effraie plus.
Ce contenu a été publié dans Alimentation, Bulletin 2011, Chiens et chats, Disciplines, Moderne, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire