L’artérite virale du cheval en france après 1800

par François Vallat et Patricia Caillault

L’artérite virale équine a sévi régulièrement sur les grands effectifs des cavaleries civiles et
militaires au XIXe siècle. Elle a été l’objet de débats théoriques révélateurs des relations dogmatiques entre la médecine vétérinaire et celle de l’homme.

Lire l’article

 

Ce contenu a été publié dans Bulletin 2004, Cheval, Médecine, Moderne, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire