Les actes de contamination intentionnelle visant l’agriculture et l’élevage : aperçu historique

Jean-Paul DEMONCHEAUX, Vétérinaire en chef, Ministère des armées, Direction centrale du service de santé des armées –Etat-major opérationnel-santé
60 Boulevard du général Martial Valin – CS 21623 – 75509 PARIS Cedex 15
jp.demoncheaux@gmail.com

Cédric ROQUEPLO, Vétérinaire en chef, Ministère des armées, Direction centrale du service de santé des armées – Division expertise et stratégie santé de défense
16 bis avenue Prieur de la Côte d’Or – CS 40300 – 94114 Arcueil Cedex
cedric.roqueplo@hotmail.co

Stéphanie WATIER, Vétérinaire en chef, Ministère des armées, Centre d’épidémiologie et de santé publique des armées
GSBdD Marseille Aubagne – 111 avenue de la Corse – BP 40026 – 13568 Marseille Cedex 02
s.watier.grillot@gmail.com

Olivier CABRE, Vétérinaire en chef, Ministère des armées, Cellule qualité vétérinaire, Inspection technique des services vétérinaires des armées
Ilôt du Val-de-Grâce – 1 place Alphonse Laveran – 75230 Paris Cedex 05
olivier.cabre@yahoo.fr

François REYMANN, Inspecteur général de la santé publique vétérinaire,
Ministère de l’agriculture et de l’alimentation, Direction région de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt de zone sud-est
165 rue Garibaldi – 69401 Lyon Cedex 03
reymann.francois@neuf.fr

Les cultures végétales et les animaux peuvent constituer des cibles d’attaques terroristes. En effet, ils servent de base à la chaîne alimentaire et sont présents dans l’environnement proche de l’homme. Un recensement bibliographique des principaux actes agroterroristes, commis ou suspectés, est réalisé de l’antiquité à nos jours. Il montre l’éventail des cultures ou animaux ciblés, des agents employés, des méthodes, des contextes, de l’origine des terroristes, de leurs mobiles et des conséquences observées.

Lire l’article complet

Bull.soc.fr.hist.méd.sci.vét., 2018, 18 : 71-79

Ce contenu a été publié dans Bulletin 2018, Militaire, Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire