Les débuts d’un vétérinaire breton : indigence de l’arsenal thérapeutique en 1923

François VALLAT

Docteur vétérinaire, Docteur en Histoire, 10 rue Jean Pigeon, 94220 Charenton-le-Pont, francoisvallat@hotmail.com

Le dépouillement du carnet de visites de François U GUEN (1894-1990, 1922 Lyon) pour l’année 1923 permet de quantifier et définir l’activité de ce vétérinaire, nouvel installé à Saint-Renan (Finistère). De ce document ressortent la pauvreté des moyens thérapeutiques de l’entre-deux guerres et la prééminence de la pratique équine dans cette région. Est examiné ensuite le bilan comptable de l’année 1933. Il montre l’insuffisance des revenus que corrobore la désaffection dont souffre alors le recrutement des vétérinaires.

Lire l’article complet

Bull.soc.fr.hist.méd.sci.vét., 2017, 17 : 83-127

Ce contenu a été publié dans 2017, Bulletin 2017, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire