Les traditions d’accueil des nouveaux arrivants à l’Ecole vétérinaire d’Alfort

par Vincent Mauffre et Nicolas Poly, docteurs vétérinaires
Communication présentée le 24 mai 2008

Les pratiques du bizutage ont toujours fait l’objet d’intenses débats de société. Vraisemblablement aussi anciennes que l’institution, les « brimades » ont ainsi marqué durant plus de deux siècles l’intégration des nouveaux élèves de l’Ecole d’Alfort. Toutefois, aucune étude ne s’était auparavant intéressée pleinement à ces moments importants de la vie de la communauté alforienne. Seul le souvenir de chacun pouvait être aujourd’hui
source d’information. Aussi avons-nous mené un réel travail de mémoire, en collectant près de trois cents témoignages, écrits et oraux, auprès de confrères intégrés entre 1932 et nos jours. Ce travail dresse un aperçu historique et social du bizutage, avant de s’intéresser à l’évolution des brimades d’Alfort, dans les faits et les mentalités. Il permet de comprendre comment ces pratiques, devenues anachroniques depuis longtemps, ont pu
se perpétuer jusqu’en 2005, au nom de la « tradition ».

Bull.Soc.Hist.Méd.Sci.Vét., 2008, 8 : 89-109

Ce contenu a été publié dans Bulletin 2008, Enseignement, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire