Les traitements de la pousse par nos anciens

par Christophe Degueurce, Musée Fragonard, Ecole nationale vétérinaire d’Alfort, Adel. cdegueurce@vet-alfort.fr

Communication présentée le 24 octobre 2009

La pousse est une affection connue depuis l’antiquité qui tire son nom du mouvement forcé d’expiration que le cheval qui en est affecté doit opérer pour expulser l’air, symptôme qui est aujourd’hui principalement relié à l’emphysème pulmonaire. Les traitements furent globalement les mêmes de l’Antiquité au XIXe siècle et recourraient principalement à des saignées et à des principes thérapeutiques censés oeuvrer sur le poumon. La révolution devait venir au XIXe siècle de l’usage de l’arsenic.

Bull.Soc.Hist.Méd. Sci.Vét., 2009, 9: p.69-87

Ce contenu a été publié dans Bulletin 2009, Cheval, Moderne, Thérapeutique, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire