Les vétérinaires, « missionnaires du progrès agricole » selon André Sanson

par Bernard Denis, Professeur honoraire à l’Ecole nationale vétérinaire de Nantes, Président de la Société d’Ethnozootechnie. 5 Avenue Foch, 54 200 Toul.

Communication présentée le 7 février 2004.

Sommaire : Evocation d’un livre aujourd’hui peu connu, où le zootechnicien André Sanson conteste l’évolution médicale de la profession vétérinaire et propose que les praticiens aient pour fonction première de diffuser le progrès agricole dans les campagnes. Ses idées et les réformes qu’elles supposaient, n’ont pas plu, et il fut révoqué de ses fonctions d’enseignant à l’Ecole vétérinaire de Toulouse.

Bull.soc.fr.hist.méd.sci.vét., 2004, 3 (1)

Ce contenu a été publié dans Bulletin 2004, Le bulletin, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire