Prochaine réunion le samedi 17 novembre 2018.

Séance de communications du 17 novembre 2018

Ecole nationale vétérinaire d’Alfort

Amphithéâtre d’anatomie

Pour ceux qui le souhaitent, cette séance sera comme à l’habitude précédée d’un repas au restaurant « Le Petit Caporal », tout proche de l’école.

14h30 Olivier BERGER

Veto Glandox, un produit vétérinaire des établissements Petit-Montgobert.

Durant l’entre-deux-guerres, des préoccupations zootechniques, issues des recherches en agronomie impulsées par les vétérinaires, incitent à produire des aliments ou compléments alimentaires pour animaux, à mi-chemin entre fortifiant et médicament. Des documents publicitaires illustrés par Benjamin Rabier, concernant le « Veto Glandox », ont permis de remonter à la source d’une préparation de ce genre.

15h00 François VALLAT

Les illustrateurs en médecine vétérinaire au 19e siècle : une spécialisation croissante.

D’abord peintres tout venant ou dessinateurs formés à l’histoire naturelle, les illustrateurs et graveurs travaillant pour l’édition vétérinaire ont fini par se spécialiser. La qualité de leurs rapports avec les auteurs fut le secret de plusieurs réussites.

15h30 Blandine Husser

Le cheval Barbe militaire.

La conquête de l’Algérie fut, pour les militaires français, l’occasion de pratiquer le cheval Barbe et d’apprécier ses aptitudes. En dépit de différences notables entre équitation locale et métropolitaine, les officiers français ont encadré les troupes montées indigènes qui ont su mériter un véritable prestige.

16h00 Didier BOUSSARIE

Les chevaux dans les mines du Nord et du Pas de Calais.

Une réalité dans le bassin minier du nord de la France. Étude historique, dressage et utilisation.

Présentations de 20 à 25 minutes + 5 à 10 minutes d’échanges avec les sociétaires

Ce contenu a été publié dans Agenda, Histoire de la profession, L'association, Les journées d'étude, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire