Rapport de Jean-Henry Magne sur les progrès de la médecine vétérinaire de 1842 à 1867

par Béatrice Lijour* et Jean Blancou**
*Professeur, Ecole Nationale Vétérinaire de Nantes
** Docteur vétérinaire, Ancien Président de l’OIE

Communication présentée le 14 octobre 2006
.
Présentation, résumé et analyse d’un rapport commandé par le ministre de l’instruction publique à Jean-Henry Magne, directeur de l’Ecole vétérinaire d’Alfort, à l’occasion de l’Exposition Universelle de 1867. Ce rapport de 114 pages précise quels ont été les progrès réalisés depuis les années 1840, grâce à la profession vétérinaire, dans le domaine de la santé et des productions animales. Selon Magne, c’est en matière de soins aux animaux de rente et d’hygiène de l’élevage que les principaux progrès ont été accomplis, essentiellement basés sur les découvertes scientifiques en physiologie et en zootechnie.

Bull.soc.fr.hist.méd.sci.vét., 2006, 6 : 64-78

Ce contenu a été publié dans Administration, Bulletin 2006, M-R, Moderne, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire