Une enseigne de vétérinaire cherbourgeois peinte par Jean-François Millet en 1841

par Hugues Plaideux, Docteur vétérinaire, Adel. hugues.plaideux@free.fr

Communication présentée le 19 novembre 2011

Cet article évoque un tableau d’enseigne peint en 1841 pour un vétérinaire de Cherbourg par Jean-François Millet (1814-1875), le futur et célèbre auteur de L’Angélus et des Glaneuses. Perdu de vue à la fin du XIXe siècle, ce tableau, acquis en 1976 par l’Art Institute de Chicago, fut vendu en 1995 par Christie’s à New York où il trouva acquéreur pour la somme de 442 500 dollars.

Bull.soc.fr.hist.méd.sci.vét., 2011, 11 : 61-75

Ce contenu a été publié dans A-F, Biographies, Bulletin 2011, Cheval, M-R, Maréchalerie, Moderne, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire