VETO GLANDOX, un produit vétérinaire des établissements Petit-Montgobert

Olivier BERGER

Historien diplômé de Paris-Sorbonne
28 Rés. La Vallée 91120 Palaiseau
olivierberger@laposte.net

Durant l’entre-deux-guerres, des préoccupations zootechniques, issues des recherches en agronomie impulsées par les médecins vétérinaires, poussent des entreprises à produire des aliments ou compléments alimentaires pour animaux, à mi-chemin entre le fortifiant et le médicament. Leur but est d’aider les éleveurs à renforcer la santé de leurs bêtes, dans une logique productiviste. Des documents publicitaires illustrés vraisemblablement par
Benjamin Rabier, portant le nom d’un produit, le Veto Glandox, ont permis de remonter à la source d’une telle préparation scientifique, et d’en faire une analyse historique

Lire l’article complet

Bull.soc.fr.hist.méd.sci.vét., 2018, 18 : 81-101

Ce contenu a été publié dans Bulletin 2018, Moderne, Non classé, Therapeutics, Thérapeutique, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire